samedi 2 septembre 2017

Gerard Ndayisenga, le bourreau de Muyinga


Sous des airs de paysan débonnaire se cache un homme brutal et cruel. Le chef du SNR en province de Muyinga a fait parler de sa cruauté cette semaine à Gitega où réside sa famille . Après avoir fait coucher par terre un groupe de manoeuvres qui déchargeaient un camion lundi soir, il n'a pas hésité à tirer à bout portant sur l'un d'entre eux. La victime est hospitalisée selon les média.

Gérard Ndayisenga n'était pas à son premier coup. Son nom revient souvent dans des informations envoyées à la Campagne Ndondeza. En octobre 2015, il a fait sortir d'un bus de transport près du Bar Iwabo w'Abantu, Eric Niyungeko, un des responsables du MSD à Karuzi. Il l'amena à bord de sa camionnette et ce fut la dernière trace d'Eric. L'enquête menée par le FOCODE indique que le prévenu Renovat Nimubona (ancien policier de la garde présidentielle arrêté en août 2015 dans le dossier Adolphe Nshimirimana) aurait été tué à coups de clé de roue dans la tête par Gérard Ndayisenga en décembre dernier. La veille, la police avait annoncé l'évasion du prisonnier Renovat Nimubona et, le lendemain, que des tirs d'un codétenu l'avaient atteint. Pourtant son cadavre était ligoté quand il a été découvert le matin par des passants dans la vallée entre les quartiers Mushasha et Shatanya à Gitega.


Gérard Ndayisenga (veste) et Gaston Sindimwo (chapeau)
La cruauté de Gérard Ndayisenga est devenue publique en janvier 2017 quand il a torturé des militaires de Mukoni avec la tête décapitée de leur collègue Adjudant François Nkurunziza. L'adjudant Nkurunziza, sous-officier administrateur du Camp Mukoni, avait été arrêté dans la journée, torturé et décapité avant d'être enterré le 25 janvier dans une fosse commune avec d'autres suppliciés de Mukoni.

Au centre-ville de Gitega, Gérard Ndayisenga est plutôt connu comme un éleveur de plusieurs types de bétails. Certains le disent très généreux, il offrirait beaucoup de cadeaux aux autorités qui lui rendent visite comme sur la photo avec Gaston Sindimwo. D'autres le disent très méchant. Au niveau de Ndondeza, nous recevons beaucoup de témoignages et de messages qui évoquent des noms de ses victimes. Il semble qu'il a été dans la répression des opposants au troisième mandat de Nkurunziza dans plusieurs provinces du pays: Gitega, Karuzi, Cankuzo, Bujumbura, Kayanza, Muyinga, etc. Technicien agricole de formation, Gérard Ndayisenga ferait très peur en tenue de police. Il le sait et il le cultive. Un homme plutôt impitoyable, assuré d'impunité, au service de Pierre Nkurunziza.

Aucun commentaire: