mardi 18 avril 2017

Assassinat de Lydia NIBOGORA: le couple BUNYONI devrait être auditionné !

#Burundi 17 février - 17 avril, deux mois déjà depuis l'assassinat de Lydia NIBOGORA et rien n'est fait pour retrouver ses assassins. Menacé à son tour, son mari (et leurs deux enfants) a fui le Burundi il y a un mois. La police a feint d'enquêter sur le dossier : deux femmes employées à la REGIDESO et deux vigiles ont été détenus pour n'avoir pas alerté après l'enlèvement de Lydia Nibogora mais en réalité c'était pour se rassurer qu'ils ne connaissaient pas ses ravisseurs. Les derniers détenus ont été libérés le 10 mars. Depuis, personne n'est poursuivi pour le meurtre de Lydia Nibogora.
Lydia était connue comme une très grande amie des Bunyoni. Dans un premier temps elle était très proche de Hyacinthe Bunyoni avec qui elle partageait assidûment des prières. Puis elle est rentrée dans les bonnes grâces du Général Alain-Guillaume Bunyoni. On l'a souvent vue venir au service ou rentrer à la maison dans les jeeps du redouté général de Rutana. De ce couple, elle aurait eu tant et tant de secrets, y compris ceux de la fameuse cave de la résidence Bunyoni à Gasekebuye.
Peu avant sa disparition, les relations entre Lydia et la famille Bunyoni se seraient brusquement estompées. Lydia a par la suite vécu des moments de terreur, des peurs insoutenables et s'est réfugiée dans la prière. Son mari aurait même tenté de réconcilier sa femme et le couple Bunyoni, mais en vain.

Le 17 février 2017 vers midi, Lydia Nibogora a dirigé un moment de prière avec des collègues au bureau (Regideso). Peu avant 13 heures, elle devait rentrer à la maison pour un moment de sieste avant de participer à 16 heures à une répétition de la chorale francophone de l'église pentecôtiste de Ntahangwa. Elle n'est jamais revenue à la maison ; son cadavre sera retrouvé -ligoté et blessé à la tête - dans la soirée, à Kanyosha au Sud de Bujumbura. Un témoin a affirmé qu'elle était partie avec un véhicule dont les occupants semblaient être des connaissances puisqu'elles auraient longuement ri à son entrée.


La famille Bunyoni n'a pas participé aux obsèques de Lydia Nibogora ni aux soirées de deuil...

Le Focode Asbl a reçu des révélations hallucinantes sur ce dossier et poursuit l'enquête. Il est prêt à les fournir à une justice indépendante qui devrait auditionner notamment le couple Hyacinthe et Alain-Guillaume Bunyoni.

Aucun commentaire: