lundi 6 février 2017

Sauvez l'Adjudant-chef Ildephonse Nimubona !

#Burundi #DossierMukoni Mobilisons-nous pour sauver l'Adjudant-chef Ildephonse Nimubona ! Malgré un état de santé préoccupant, Ildephonse Nimubona ne trouve pas de soins dans le dispensaire de la prison de Ngozi et n'a pas le droit de sortir pour se faire soigner en dehors de la prison. La responsabilité de la Ministre Aimée-Laurentine Kanyana sera engagée si le pire arrive au détenu Ildéphonse Nimubona.


L'adjudant-chef Ildéphonse Nimubona a été arrêté le 24 janvier 2017 au camp de Mutukura dans le cadre des enquêtes sur l'attaque du camp Mukoni. Comme la majorité des prévenus du #DossierMukoni, il a été torturé par des agents des services secrets (SNR) de Muyinga. Le 26 janvier 2017, sans aucune assistance judiciaire, il a été condamné à 30 ans de prison et à une amende de 5 millions de francs burundais dans l'un des procès les plus iniques de l'histoire du Burundi. Comme lui, 17 autres prévenus dont 7 militaires et un policier ont écopé du même châtiement sans que le juge arrive à démontrer la part de responsabilité de chacun des prévenus, tandisque les prisonniers présentaient des signes évidents de torture (certains ne pouvaient même pas se tenir debout). Ildephonse Nimubona a été transféré à la prison de Ngozi le 29 janvier 2017.

Suite aux coups reçus, une des fesses de l'Adjudant-chef Ildéphonse Nimubona est trouée et saigne beaucoup. Ce matin, il s'est présenté au dispensaire de la prison de Ngozi et l'infirmier lui a fait savoir qu'il n'avait pas de traitement pour lui. Pire, Ildephonse Nimubona n'a pas le droit de recevoir des soins en dehors de la prison. Chaque jour et chaque nuit, sa blessure s'aggrave et continue à saigner. Tout peut lui arriver s'il ne reçoit pas rapidement du secours.


La Ministre Aimée Laurentine Kanyana a réfuté la semaine passée que les prisonniers de Mukoni avaient été torturés. Leurs souffrances seraient du fait de la "poussière" et des "rats" des plafonds! Madame Kanyana portera l'entière responsabilité de tout ce qui arrivera à l'Adjudant-chef Ildéphonse Nimubona.

Aucun commentaire: