vendredi 15 novembre 2013

Pacifique Nininahazwe: « Je n’ai jamais joué en cachette »

Le président du Forum pour la Conscience et le Développement affirme à l’endroit du ministre de l’Intérieur qu’il ne fait pas de politique en se cachant derrière la société civile.
Le président du Focode, sur le mandat du BNUB : « Nous soutenons la présence du BNUB jusqu’aux élections de 2015 » ©Iwacu
Le président du Focode, sur le mandat du BNUB : « Nous soutenons la présence du BNUB jusqu’aux élections de 2015 » ©Iwacu
« Si un jour je décide de faire de la politique, je le déclarerai. Mais je n’ai pas encore pris cette décision », a répondu Pacifique Nininahazwe, président du Focode, au ministre de l’Intérieur, ce jeudi, au cours d’une conférence de presse.
Tout a commencé mardi. Pacifique Nininahazwe donne une interview à quelques médias, pour faire une analyse sur l’amendement de la Constitution. Il se demande si Pierre Nkurunziza n’a pas prévu « un scénario à la Vladimir Poutine » comme plan B au cas où il lui serait impossible de décrocher un troisième mandat . Cette hypothèse lui vient du constat selon lequel le premier ministre, d’après les dispositions du projet de révision de la Constitution, aura des pouvoirs énormes et ne pourra pas être déchu par le président de la République. Trois heures après, le ministre de l’Intérieur Edouard Nduwimana avait organisé une conférence de presse, où il a accusé l’ex- délégué général du FORSC de jouer l’opposition politique en se cachant derrière la société civile.
Ce n’est pas la première fois que Pacifique Nininahazwe est accusé par le ministre Edouard Nduwimana de faire de la politique. Au mois d’août, le Focode a adressé une correspondance au Conseil National de la Communication pour exiger l’accès équitable de toutes les forces politiques aux medias publiques. Le lendemain, le ministre de l’Intérieur l’a accusé d’être dans l’opposition. Pourtant, le CNC a répondu favorablement aux doléances du Focode. M. Nininahazwe en a profité pour « féliciter les nouveaux dirigeants de la RTNB qui donnent la parole à tout le monde, alors que leurs prédécesseurs ne le faisaient pas ».
Pacifique Nininahazwe pense que « manifester sa désapprobation aux dispositions qui ne sont pas de nature à consolider notre démocratie » ne fait pas de lui un opposant. « On devrait plutôt me féliciter pour cette vigilance citoyenne », a-t-il ajouté.

Aucun commentaire: