mardi 24 mars 2009

BUDGET 2009 OU LA GRANDE ESCROQUERIE DU POUVOIR

Par Gratien Rukindikiza

Source: Burundi news, le 22/03/2009

Si le pouvoir a un miroir, il devrait être son budget. Comme un bon père de famille, le pouvoir devrait affecter le budget aux priorités et surtout à la lutte contre la pauvreté. Si un pays en voie de développement se permet d'affecter au budget des montants exorbitants pour les voyages officiels, pour le charroi de l'Etat, il faut comprendre qu'il y a un problème.

Appui aux bonnes initiatives de 2 milliards gérés au bon vouloir du Président de la République

Un élément est passé inaperçu pour plusieurs observateurs burundais. Un poste du budget à la Présidence a changé de nom mais en gardant le même montant. Ce qui était appui à la population pour le développement est devenu appui aux bonnes initiatives avec le même budget de 2 milliards de francs Bu. Ce budget n'est plus affecté au développement mais aux bonnes initiatives selon l'appréciation du Président de la République. On se souviendra des 200 millions de francs bu donnés au parti CNDD-FDD au congrès de Gitega. Voilà un bon exemple d'une bonne initiative. Les vraies bonnes initiatives n'ont pas besoin de 2 milliards. Ce sont surtout ceux qui n'ont pas encore les bonnes initiatives qu'il faut appuyer. Encore faut-il que l'argent soit réellement affecté aux bonnes initiatives.

Le budget alloué aux vivres et non vivres pour sinistrés et victimes de la famine est de 500 millions au moment où un budget de l'Etat de 2 milliards s'est transformé en caisse noire car personne ne contrôle son affectation à part celui qui gère ce budget comme il l'entend. C'est une véritable honte pour le pouvoir.

Entretien des avions du gouvernement

Tous les Burundais se rappellent du Falcon 50 vendu officiellement à 3 milliards de francs bu et officieusement à 8 milliards dont 5 milliards disparus dans les poches du Président et ses complices. A part les avions ou l'avion d'Air Burundi qui a un statut autonome, les avions de l'armée sont à la charge de l'armée. Quant aux avions gouvernementaux, lesquels déjà, sont à la charge du ministère des transport.

Un budget est prévu pour 1,2 milliards de francs bu pour l'entretien des avions du gouvernement. Un avion vieux comme le monde, que les pilotes ont refusé de piloter, loge dans un hangar de l'armée de l'air à Gakumbu. Cet avion est venu de Soudan dans des conditions mystérieuses. Probablement que le Soudan a donné un cadeau au Burundi pour se débarrasser d'une carcasse difficile à recycler. Cet argent servirait à tout retaper pour mettre l'avion en état de voler.

Le peuple a besoin de la vérité. Dans quelles conditions cet avion a-t-il été livré au Burundi? Pourquoi ne vole-t-il pas?

Vous les avez élus et ils vous appauvrissent ces députés et sénateurs

Je crois savoir que les députés et sénateurs sont des représentants du peuple. Ils se font même appeler à tort “honorable”. Ils ne représentent plus le peuple pour défendre ses intérêts mais pour manger son pain. Les députés et sénateurs burundais sont de véritables traîtres. Il suffit de voir le budget qui leur est alloué et la façon de l'obtenir pour comprendre qu'ils ne méritent pas les voix du peuple burundais.

Un ministre des finances qui se présente devant les députés doit répondre en priorité aux demandes de ces députés pour avoir un budget de dépenses personnelles au nom de leurs missions. Il leur faut le carburant, les assurances des voitures, l'hébergement, les indemnités de sujétions particulières. Demain, ils demanderont les indemnités pour aller voir les grands -mères. Ce sont les députés qui votent le budget et ils sont les premiers à se servir.

L'Assemblée nationale veut acquérir des véhicules de 441 418 578 francs Bu. Pourtant, des véhicules sont en location vente pour les députés. Qui a besoin d'acheter d'autres véhicules?

Les postes les plus frappants sont les suivants :

* Indemnités des députés : 606 029 320 frs Bu;

* Indemnité de sujétions particulières : 708 000 000 frs Bu;

* Carburant pour les déplacements des députés : 465 482 407 frs Bu;

* Carburant pour les missions des députés à l'intérieur du pays : 590 451 659 frs Bu;

* Hébergement des députés : 212 000 000 frs Bu;

* Assurance et entretien des véhicules : 758 123 822 frs Bu;

* Missions à l'intérieur du pays : 144 520 000 frs Bu.

Certains auront des problèmes comme moi pour comprendre ce que c'est la sujétion particulière d'un député. Sujétion est définie comme un état d'une personne soumise à un pouvoir ou une domination. Est-ce que les députés ont accepté de vendre leur indépendance à l'égard de l'exécutif avec ce budget qui dépasse même leurs indemnités (Salaires)? Ou s'agit-il d'une appellation spéciale pour cacher un poste de mangeaille?

Ce qui est étonnant, c'est que les députés reçoivent leurs salaires plus de quatre fois en indemnités diverses et autres frais payés par l'Etat. Finalement, un député serait mieux payé qu'un ministre. Qui a dit que les députés représentent le peuple? Ils représentent avant tout eux-mêmes, voire leurs intérêts privés. Combien de fois les députés vont à l'intérieur pour discuter des problèmes des citoyens, des injustices, de la pauvreté? Faut-il payer le carburant d'un député qui va voir ses parents ou qui va voir ses vaches ou ses terres?

Combien de fois les députés ont-ils parlé des problèmes de pauvreté de la population au Parlement tous partis confondus?

Les Sénateurs ne sont pas en reste aussi.

* Acquérir du charroi : 243 590 000 frs Bu;

* Indemnités des sénateurs : 250 744 044 frs Bu;

* Indemnités de sujétions particulières : 329 555 526 frs Bu;

* Carburant pour les déplacements des sénateurs : 173 360 691frs Bu;

* Carburant pour les missions des sénateurs à l'intérieur du pays : 242 973 926 frs Bu;

* Hébergement des sénateurs : 73 500 00 frs Bu;

* Assurance et entretien des véhicules : 296 448 432 frs Bu;

* Missions à l'intérieur du pays : 80 000 000 frs Bu.

Il suffit de comparer ces sommes avec le budget alloué au projet eau et assainissement au ministère de développement communal de 250 millions pour comprendre que les élus sont mieux lotis que ceux qu'ils représentent.

Où est passé 1 million de dollars payé par le Rwanda au profit du Burundi à l'East Africa?

Le 01 janvier 2009, Burundi News avait critiqué le fait que le Rwanda paie la cotisation du Burundi à la communauté de l'Afrique de l'Est. Le Burundi avait sûrement sollicité le Rwanda en affirmant qu'il ne pouvait pas payer la cotisation. Seulement, voilà que le budget du gouvernement burundais avait prévu dans le budget du ministère des relations extérieures une contribution à l'EAC (East Africa Community) un montant de 1 178 000 000 frs bu; soit l'équivalent d'un million de dollars payé par le Rwanda. Pour ceux qui veulent vérifier peuvent se reporter à la ligne 6620 0113 067 du budget de l'Etat burundais. Le document que j'ai consulté est de la Présidence de la République et signale bien qu' il émane du cabinet du Président. Il est bien écrit que le conseil des ministres a délibéré, que l'Assemblée Nationale et le Sénat ont adopté le budget, donc le Président de la République promulgue.

La question qui se pose est de savoir si ce montant prévu dans le budget ne tient pas compte du versement de la cotisation par le Rwanda. Ainsi, ce montant pourrait être détourné. Ou le Rwanda a menti et il n'a pas payé pour le Burundi, ou le Burundi va payer deux fois la cotisation! Une hypothèse invraisemblable car le Rwanda a pris un engagement auprès des autres pays de la communauté. Une telle somme dans un budget aurait dû être réaffectée à un autre projet d'autant plus que le Burundi était déjà au courant de la promesse du Rwanda.

Pourquoi le gouvernement a-t-il tenu à ce que le montant figure au budget sachant qu'il ne devrait pas être débloqué officiellement?

Concrètement, le peuple burundais a mal choisi. Avait-il un autre choix? Je crois que non car même les députés de l'opposition sont complices d'une telle affectation tant qu'ils ont eux aussi à mettre dans les poches.

Aucun commentaire: